En Alchimie

Du rituel à créer et recréer, de ces résidus archéologiques déterrés, de la transformation magique et expérimentale. Transgresser nos mémoires, tromper l’identification de nos archives…pour que les objets, les traces que je fais mienne puissent apparaître…transcendés.

J’emprunte au réel ses émissions parfois sourdes…je les combine et leur redonne vie par des manipulations plastiques et alchimiques pour que s’exhume une autre résonance.

Je répare, je transforme, je combine, je mélange, je détourne…Je réhabilite et j’élève.

L’objet sur un socle, un châssis, projeté, sous un autre éclairage, multiplié, associé peut se transformer et devenir.

Je m’empare de tout ce qui est inutile, car je veux être au-delà,  exister à travers, être un peu dans cet infini prisonnier des corps.

Je m’empare de morceaux de monde, de bouts d’empreintes, d’objets, de choses et d’êtres…

Je subtilise des émotions, des sensations, des savoirs faire et des histoires, au filtre de mon regard, je réinvente…

Je fabrique un trésor.

 

Katia Neboit Croze Que

 

« Un ustensile endommagé devient son image, l’ustensile ne disparaissant plus dans son usage apparaît. L’art est lié à cette possibilité pour les objets d’apparaître, c'est-à-dire de s’abandonner à la pure et simple ressemblance derrière laquelle il n’y a rien d’autre que l’être » (Jean Louis Déotte)